CE BLOG M'OFFRE L'OPPORTUNITE DE LANCER UNE

ALERTE 

 

Depuis le 14 juin 2018

Je fais grève à coté du Palais Bourbon (Assemblée Nationale)

Pour en savoir plus, visitez ce sit : http://escrochumaniste.canalblog.com/

J'ai mis fin à ma grève lorsque j'ai eu l'assurance 

que les problèmes du peuple n'intéressent absolument pas nos élus. 

Vous devez visiter le blog suivant:

ECHEANCE 2022

 

IMG_0312

 

J'annonce la fin de ma ''gréve active'' dans la lettre à Monsieur Olivier SERVA un député de la Guadeloupe.

J'ai un sérieux différent avec cet élu.

J'ai fini par comprendre que nos élus ne s'intéressent pas aux problèmes propre au bas peuple comme moi.

 

 

LETTRE OUVERTE du 13 janvier 2019

A MONSIEUR Olivier SERVA DEPUTE DE GUADELOUPE.

 

          Pour information Monsieur Richard FERRAND Président de l'Assemblée Nationale, Madame Justine BENIN Députée et Monsieur Max MATHIASIN Député.

 

            Ce qui suit est une histoire de fierté. Monsieur SERVA a abandonné une personne qui a besoin de secours lorsque dépouillé de tout son argent en métropole il est venu trouver son député.

Monsieur ABARE avait une convocation pour une opération chirurgicale à Paris.........

            Ce 9 novembre 2018 j'ai eu la lourde charge d'informer son médecin référent que l'élément prélevé dans le genoux de son patient est un cancer.

*********************

            Les élus m'ont vu sur la place du Président Edouard-Herriot depuis le 14 juin 2018. J'y faisais grève pour obtenir une enquête parlementaire et un contrôle des comptes au sein du trio formé par Habitat et Humanisme Montpellier (H&H) pour avoir trompé le tribunal ainsi qu'une mère invalide, malvoyante et isolée, élevant seule trois enfants + les huissier Nékadi et Perache (aux services d'H&H) pour la non remise de convocations, d'assignations et des minutes du tribunal+le bureau du préfet de police de Montpellier finalise de façon forcenée les forfaits d'H&H. Ce bureau a isolé le préfet pour qu'aucune autorité centrale à Paris ne puisse le prévenir que sa police exécutait une expulsion obtenu de façon crapuleuse. Cette police est sympathisante ou à la solde d'H&H ? (Je remercie cette autorité qui c'est inquiété de ma santé mentale. Il ferait bien mieux de se rendre auprès des victimes d'H&H pour se rendre compte de leur état de stress et d'insécurité).

 

            J'ai mis fin à ma grève en décembre 2018. J'ai compris que les escroqueries d'H&H ainsi que la ''spoliation légale'' par les mandataires judiciaires (tutelle et curatelle) ne touchent que le bas peuple et sont donc sans intérêt pour nos élus. Ma demande d'enquête dérange. Des élus ont placé de l'argent chez H&H. Habitat&Humanisme est l'un des plus puissants et des plus influent propriétaires fonciers de France.

************************

J'ai soigné Monsieur ABARE pendant quatre semaines. Il a été opéré le 10 octobre 2018.

Il est décédé chez lui en Gouadeloupe ce 11 février 2019.

 

            Monsieur ABARE avait un découvert de 600€ sur son compte bancaire. J'ai été dans l'obligation de le prendre totalement en charge, le soigner, lui trouver un chirurgien et payer ses factures immédiates. Ces dépenses m’ont occasionné un découvert de 500€ sur mon compte de petit retraité. Je vous remet les courriers de ma banque et les dernières factures de Monsieur ABARE que je ne peux ni a devoir payer.

           Pour vous amander, je vous demanderai de venir en aide à un vieil homme que j'ai laissé squatter un logement en déshérence. Venu du Sénégal, cet homme est en France depuis vingt ans et n'a toujours pas obtenu la régularisation de sa situation. Malade et soigné en France, il mourra s'il devait rentrer au Sénégal. Le syndic de la copropriété veut le faire expulser du logement pour la seconde fois. Il y a une loi au sujet des logements parisiens en déshérence. Je suis président syndicale de la copropriété depuis plus de trente années, pour avoir aider cet étranger je ne suis plus président. Voici l'adresse du vieil homme : Monsieur INFALI FATI, xxxxx. 75015 Paris.

            Vous êtes à présent quatre à connaître la situation de Monsieur FATI. A moins d'un miracle ou d'une once d'humanité, je verrai de quelle façon vous vous en débarrasseriez.

 

           Monsieur Olivier SERVA, qu'aurais-je dû faire pour Monsieur ABARE sachant qu'il ne pouvait obtenir l'aide d'aucune organisation du type CASODOM et de tout autre organisation laïque ou religieuse, que les hôpitaux ne l'acceptent pas aux urgences et que sa famille se détourne.

 

Joseph

barre27

Je suis de plus en plus convaincu qu'il me faut devenir président de la République pour qu'enfin la justice se penche sur les misères du peuple.

Jusqu'à la limite du possible, je resterai seul avec mes écrits et mes actions pour en être seul responsable. Plus tard il me faudra obtenir les 500 signatures de parrainages de parlementaires. Je confie cette mission à tous ceux qui voudront que je soit président.

Ma campagne doit être la moins coûteuse de tous les temps. Je n'ai pas de parti politique, je suis de tous les partis. Je suis le plus petit, le plus pauvre, le plus ordinaire, le plus insignifiant, le plus vieux, le moins instruit des prétendants à la charge présidentielle. Je n'ai pas d'opposant mais très certainement que des ennemis qui n'ont aucune raison de me craindre. Qu'ils m'invitent à leurs messes.

 

barre27

 

120469116